Pour cette première rencontre, nous vous proposons de découvrir Cindy Goncalves, qui travaille sur le site de Dijon.

 

Bonjour Cindy, peux-tu te présenter rapidement ? 

Bonjour ! Je suis une jeune femme de 25 ans. « Carpe Diem » est ma devise.

Dans la vie, j’aime m’amuser et réfléchir (j’adore les jeux d’énigmes à résoudre, les escapes games, …). Je suis originaire de Belfort, et vis désormais sur Dijon. Une autre de mes passions est de voyager ; 2020 est la première année où je n’ai pas eu l’occasion de voyager.

 

Quel est ton métier ?

Je suis ingénieure d’études. Il me semble que ce n’est pas très parlant énoncé comme ça. Je vais donc approfondir un peu. Mon métier est de développer des choses, d’écrire du code pour que la machine fasse ce que je souhaite qu’elle fasse en fonction des demandes de mon client.

J’ai régulièrement des échanges avec le client, je suis en quelque sorte un intermédiaire entre la technique et le client.

 

Qu’est-ce qui t’as décidé à faire carrière dans le secteur de l’IT ?

J’ai toujours été très intéressée par la transmission de connaissance. J’ai fait un bac S avec une spécialisation informatique et sciences du numérique. J’ai eu l’occasion de me sensibiliser au code puis dans le cadre d’un projet associatif j’ai monté avec une copine une solution de gestion de stock pour la cafétéria en Python. J’ai adoré créer quelque chose en partant de rien. C’est d’ailleurs ce qui m’a fait choisir l’informatique.

J’ai fait le choix d’un parcours court. J’avais encore un peu peur de ne pas m’y plaire et je voulais un parcours rapide et professionnalisant. Je suis partie à Montréal pour faire mon stage de fin de diplôme. Après mon DUT, j’ai souhaité compléter mon cursus par une école d’ingénieurs, sur 3 ans.

Finalement, je suis attirée par l’aspect logiciel, les données, le développement. Mes expériences professionnelles, pendant ma scolarité, m’ont conforté dans mes choix. J’ai également eu de très bons tuteurs de stage.

 

Comment es-tu arrivée chez Neos-SDI?

J’ai effectué ma dernière année d’études en contrat de professionnalisation chez Neos-SDI. Je savais que c’était une entreprise présente sur plusieurs sites, ce qui m’a rassurée sur mes opportunités d’évolution et de mobilité.

Lors de cette dernière année, j’ai commencé à travailler sur un projet. J’étais très autonome et je gérais tous les échanges avec le client. Ce projet a pris de l’ampleur, je travaille toujours dessus aujourd’hui… avec 5 autres neostees! Depuis quelques mois, j’ai également décidé de saisir l’opportunité de me positionner comme chef de projet. C’est aujourd’hui 50% de ma fonction sur le projet.

J’aime la polyvalence de mon activité actuelle. Mes stages avaient forgé mon expérience, mais chez Neos-SDI j’ai pu faire plus, sortir de ma fiche de poste et évoluer. À partir du moment que le travail est fait, on sent que le management a confiance en nous, c’est très valorisant !

 

Que penses-tu de l’ambiance chez Neos-SDI ?

Je trouve que l’ambiance est vraiment bonne enfant et bienveillante. En dehors des technos Microsoft, le stack est plutôt complet. L’environnement est agréable. Malgré le Covid, le lien entre les neostees ne s’est pas cassé ; je trouve au contraire que nous avons su rester présents et disponibles les uns pour les autres.

Chez Neos-SDI, on ne m’a jamais fait ressentir que j’étais inférieure en tant que femme.

 

Plus globalement, as-tu eu des difficultés à te faire une place en tant que femme dans le monde de l’IT ?

Il est vrai qu’au début j’avais un peu peur. Le secteur a très mauvaise réputation. Mais finalement, je me suis toujours sentie bien acceptée et intégrée dans toutes mes missions.

Après, évidemment, comme partout, il y aura toujours certaines réflexions qui poussent à réfléchir. « M’aurait-il dit cela si j’avais été un homme ? » Néanmoins, j’ai appris à ne pas voir le mal partout et surtout à avancer. Si je suis là, c’est parce que je le mérite et que je fais du bon boulot !

 

Est-ce que tu penses que certaines choses devraient évoluer dans le secteur ? Si oui, lesquelles ?

On dit souvent que l’informatique est un milieu d’hommes. C’est oublier qu’initialement, ce sont les femmes qui faisaient de l’informatique. Je pense que les femmes sont aussi compétentes que les hommes si ce n’est plus.

 

Comme Cindy, vous souhaitez nous rejoindre et devenir un Neostee ? N’hésitez pas à consulter nos opportunités.

Commentaires

Aucune commentaire actuellement

Rédigez votre commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *