Cette fois, c’est Clémentine Roth qui va vous présenter son cheminement et sa passion pour l’informatique. Bonne découverte !

 

Bonjour Clémentine, peux-tu te présenter rapidement ? 

Bonjour, je m’appelle Clémentine Roth et je suis développeuse chez Neos-SDI depuis octobre 2021. J’adore les animaux et le gaming aussi.

Initialement, je voulais devenir vétérinaire, puis c’est finalement le dev qui s’est imposé à moi. Ce que j’aime dans le développement, c’est l’aspect création. On a des briques à associer pour créer des choses de manière logique.

 

Peux-tu nous expliquer ton métier ? Comment es-tu arrivé dans le monde de l’IT ?

Je suis développeuse informatique sur de l’Angular 2+, 8 et 12. Je vais également commencer à travailler sur C#.

J’ai toujours eu un bon niveau scolaire, mais je ne savais pas quel métier choisir. À la maison, on parlait beaucoup de nouvelles technologies, de drônes, ect. Ce sont des sujets qui prêtaient à débat à la maison, surtout avec mon père qui travaillait dans l’audiovisuel et mon frère dans le secteur électronique.

Les conseillers d’orientation m’ont proposé d’emprunter la voie de l’informatique. J’ai suivi une session de d’initiation au développement à l’Epitech. Ça m’a beaucoup plu ! Je n’ai jamais été bonne en maths, je pensais donc que le métier de développeur ne serait pas pour moi. Cette initiation m’a complètement fait changer d’avis. L’aspect mathématique n’est pas si important, ce qui l’est, c’est plutôt la logique. Le développement est une arborescence d’actions et d’évènements.

J’ai finalement obtenu mon DUT en informatique puis j’ai préparé une licence professionnelle métiers de l’informatique, spécialité ERP ; c’était la plus technique, d’où mon choix.

 

Comment es-tu arrivée chez Neos-SDI?

Neos-SDI est l’entreprise qui m’a vraiment laissé ma chance. J’ai terminé mes études en pleine période de Covid. Malgré mes différentes recherches, je peinais à obtenir des réponses. Ce n’est qu’à l’automne dernier que j’ai enfin commencé à avoir des contacts. Les réponses étaient négatives en raison de mon manque d’expérience. Neos-SDI est la première entreprise sérieuse à m’avoir ouvert la porte. De plus, les échanges étaient très chaleureux, ce qui m’a donné envie de vous rejoindre.

 

Que penses-tu de l’ambiance chez Neos-SDI ?

Les fois où j’ai pu aller au bureau, j’ai trouvé les gens agréables. J’ai beaucoup de travail, c’est très intéressant. Je me sens vraiment bien. Je trouve que la politique de télétravail appliquée par Neos-SDI est une vraie chance. Cela laisse la possibilité de s’organiser et en plus, lors des pics de Covid, je n’ai pas eu l’inquiétude de ramener le virus à la maison. Je vis avec des personnes qui ont la santé fragile, c’est donc pour moi un vrai soulagement.

 

As-tu eu des difficultés à te faire une place en tant que femme ?

Je n’ai jamais rencontré de difficultés particulières. J’ai toujours été bien intégrée.

C’est peut-être parce que je suis passionnée de science-fiction, de jeux vidéos,… je ne me sens pas différente de mes pairs masculins !

Je n’ai jamais non plus fait l’objet de réflexions sexistes. Je sais que ça existe, mais je ne l’ai pas vécu.

Je pense que la culture d’entreprise joue énormément. Lorsque l’entreprise tolère les comportements toxiques, j’imagine que ça peut vite déraper !

 

Comment imagines-tu la suite de ta carrière ?

Pour le moment, je cherche surtout à acquérir de l’expérience. Je ne souhaite pas forcément passer à une dimension plus managériale. Ce qui me plaît, c’est plutôt de programmer, de créer des choses. L’envie de manager viendra peut-être plus tard, qui sait ?

 

Comme Clémentine, vous souhaitez nous rejoindre et devenir un Neostee ? N’hésitez pas à consulter nos opportunités.

Commentaires

Aucune commentaire actuellement

Rédigez votre commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *