Portraits de nos collaboratrices #3

Pour cette troisième semaine, nous vous proposons de découvrir le portrait d’Audrey qui travaille au sein de notre agence de Toulouse. Bonne lecture !

 

Bonjour Audrey. Pourrais-tu commencer par te présenter un peu ? Qui es-tu ?

Bonjour, je m’appelle Audrey et j’ai 39 ans. Je suis l’heureuse maman d’un petit garçon de 5 ans.

Mon parcours a été assez sinueux. J’ai toujours voulu faire un travail technique d’où mon choix de faire des études en développement informatique jusqu’à la licence. Les arts plastiques sont l’une de mes passions. J’aime aussi tout ce qui entre dans la catégorie loisirs créatifs.

C’est un peu par hasard qu’une copine m’a lancé sur la piste d’une réorientation en web design et infographisme, pour que je puisse intégrer une partie de mes passions à ma vie professionnelle.

Après avoir été diplômée, j’ai enchaîné pas mal de CDD. Néanmoins, malgré la précarité de ces contrats, je ne me suis jamais retrouvée sans activité.

J’ai eu mon bébé, puis j’ai passé mon diplôme en conception web (intégration, front-end, back-end, gestion de projets).

Suite à cela, j’ai été embauchée dans une entreprise qui faisait du développement web et du SEO.

 

Quand et pourquoi as-tu rejoint Neos-SDI ?

J’ai rejoint Neos-SDI en juillet 2019, via la cooptation.

Je cherchais à travailler sur différents projets. Chez Neos-SDI, je touche un peu à tout, c’est passionnant. Les managers nous font confiance sur nos compétences et nos capacités. On est à la fois bien encadré et bien accompagné. Il y a un vrai esprit de famille au sein des équipes.

 

À quoi ressemble une journée type pour toi ?

Le matin, je commence par un bon café puis je monte à mon bureau. Je commence toujours par vérifier mes mails et mes messages sur Microsoft Teams.

Nous avons la chance de pouvoir continuer à travailler de façon hybride. Le télétravail me permet de faire mes pauses café dans le jardin en regardant les oiseaux picorer. C’est vraiment très agréable.

Il m’est désormais possible de me préparer un bon repas le midi au lieu de manger un sandwich sur le pouce.

Je gère mon temps en fonction de l’activité. Je peux faire une pause pour aller chercher mon fils plus tôt à l’école, puis reprendre le travail ensuite. Les temps de trajets étant supprimés, je peux m’organiser en toute autonomie de façon à concilier vie privée et vie professionnelle.

En bonus, maintenant au lieu de passer 1 heure sur la route pour rentrer du bureau le soir, je vais au sport !

 

As-tu eu des difficultés à te faire une place dans le monde de l’IT en tant que femme ?

Lorsque l’on est femme et développeur, on peut parfois ressentir que nos interlocuteurs ne nous prennent pas au sérieux, notamment au moment de l’embauche. À valeur égale, l’homme aura tendance à être privilégié, peut-être à cause d’un manque de confiance envers les femmes.

Sur mon métier actuel, ce n’est pas vraiment le cas. L’UX/UI est considéré comme davantage féminin que masculin. C’est d’ailleurs un mauvais à priori.

Je trouve que, globalement, le sexisme ambiant a tendance à diminuer sur notre secteur d’activité. On est surtout sur de la bonne grosse blague potache. Après, c’est à nous de poser nos limites.

Chez Neos-SDI, je n’ai jamais senti de différence de traitement entre les hommes et les femmes. Il y a beaucoup de respect.

De nos jours les choses tendent à évoluer. Les entreprises cherchent de plus en plus à féminiser leurs équipes. C’est une excellente chose !

En revanche, c’est maintenant aux femmes de se renseigner davantage afin de connaître notre véritable valeur sur le marché du travail, sans distinction de sexe. C’est la seule façon de faire bouger les choses et d’être rémunérée à notre juste valeur.

 

Dernière question Audrey, comment te vois-tu évoluer ?

Je suis actuellement en train de me former pour passer mon Bac +5. J’aimerais passer à la vitesse supérieure et faire de la gestion de projets digitaux en plus du conseil UX / UI.

Si vous souhaitez connaître les autres portraits de nos collaboratrices, c’est par ici et par .

Si comme Audrey, vous souhaitez prendre part à l’aventure des Neostees, n’hésitez pas à consulter nos opportunités

 

Commentaires

Aucune commentaire actuellement

Rédigez votre commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *